Les huiles ou fluides hydrauliques : approche globale (partie 1)

huile-hydraulique-performance

La fonction et vocation des fluides hydrauliques

Les fluides hydrauliques ont pour fonction primaire de permettre le transfert de l’énergie sous forme de pression.

Pour un fonctionnement optimal du système, les fluides hydrauliques ont pour mission de protéger les composants du circuit contre les effets de la corrosion, mais également de garantir une bonne lubrification pour éviter le grippage, tout en étant le moins chargés en polluant.

On peut identifier deux grandes familles d’huiles. La première, les huiles minérales qui sont des mélanges d’hydrocarbures, la seconde la famille des huiles synthétiques qui sont des fluides fabriqués de façon artificielle.

Les huiles synthétiques présentent souvent des avantages techniques comparativement aux  huiles minérales. Par exemple, elles bénéficient d’une haute stabilité thermique et oxydante. Elles adoptent aussi un bon comportement viscosité/température et leurs points d’inflammation est élevé.

La viscosité, une propriété fondamentale des fluides hydrauliques

La principale propriété qui permet de caractériser une huile concerne sa viscosité.

La viscosité (du latin viscum, gui) peut être définie comme la résistance à l’écoulement uniforme et sans turbulence se produisant dans la masse d’une matière.

C’est certainement la propriété la plus importante dans le choix d’une huile pour une application donnée. Elle est exprimée en mm²/s ou centistokes (cSt) et est toujours donnée à 40 °C. Le VI (Viscosity Index) : c’est le comportement viscosité/température, soit l’évolution de la viscosité avec la température.

Plus il est élevé, plus l’huile est stable. La masse volumique varie de 0,8 à 1,9 kg/litre. Les températures minimales et maximales d’utilisation : les systèmes hydrauliques préconisent de ne pas descendre en dessous de 10 cSt et de ne pas dépasser 1000 à 1500 cSt.

Il faut donc choisir son huile avec attention et professionnalisme en fonction de la plage de température de travail de l’installation.

Catégories et compatibilité des fluides hydrauliques

Les fluides hydrauliques employés en application hydraulique se répartissent en trois grandes familles.

Les huiles hydrauliques minérales, les fluides difficilement inflammables et les fluides biocompatibles. À noter que les fluides biocompatibles tendent à remplacer les huiles hydrauliques minérales pour cause de réglementation environnementale.

La compatibilité de l’huile minérale utilisée avec les élastomères employés dans un montage hydraulique est fondamentale pour le fonctionnement de l’appareil. (Joints de vérins, de pompe ou de raccords.)

Dans le cadrede l’utilisation de fluides à base de glycol/eau (HFC), la plupart des matières sont compatibles, seuls les polyuréthanes sont déconseillés.

Dans le cadre de l’utilisation de fluides à base d’esters-phosphates (HFD), il est préférable de se renseigner auprès de spécialistes et ou fabricants.